2019

Roya Heydari : la photographe

V

Je suis née le 06 juillet 1992 à Balkh, en Afghanistan et j’ai plus d’une décennie d’expérience dans différentes scènes artistiques. J’ai commencé mon parcours artistique à Radio Television Afghanistan et plus tard à une télévision afghane. Mon amour pour le théâtre m’a ensuite poussée à explorer l’industrie du théâtre inexistante en Afghanistan. Mon parcours artistique a continué au sein de Moby Group, une société de médias afghane, où j’ai travaillé comme présentatrice et scénariste, et finalement j’ai réalisé un court métrage « Season’s Reverse ». Le film a fonctionné comme une rampe de lancement dans les médias nationaux et internationaux, j’ai d’ailleurs remporté de nombreux prix dans différents festivals. Ces huit dernières années, je me suis consacrée exclusivement à la photographie et j’ai trouvé le meilleur de moi-même dans cet art. Mes oeuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions et expositions d’art. Actuellement, je travaille comme consultante auprès de différentes organisations nationales et internationales comme GIZ, USIP et Première Urgence Internationale.

Des enfants et leurs mères patientent dans le couloir de la clinique Chardi, province du Nangarhar, à l’est de l’Afghanistan.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un enfant afghan, blessé au bras à cause d’une chute, se fait soigner dans le service d’urgence de l’hôpital d’Asadabad (province de la Kunar).

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Dans une ambulance soutenue par Première Urgence Internationale, des ambulanciers transfèrent un patient sur un brancard.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Deux staffs font le suivi des consultations d’une structure de santé.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Deux jeunes enfants afghanes posent avec leurs ordonnances médicales, à l’issue de leur consultation avec un médecin.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un enfant, soigné pour de graves brûlures aux jambes, pose à la sortie de la clinique.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Hôpital Fatima Tul Zahra – Nangarhar La salle d’attente de la section Mère-Enfant de l’hôpital de Jalalabad, capitale de la province du Nangarhar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un médecin prépare son matériel pour démarrer des consultations dans une clinique mobile, dans une zone reculée (Kama, province du Nangarhar).

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

À côté d’une clinique mobile, une infirmière fait de la sensibilisation auprès de mères afghanes pour éduquer à la santé primaire et promouvoir la vaccination.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Une mère afghane, ses deux enfants dans les bras, à la sortie d’une consultation en clinique mobile.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Une petite fille attend son tour à l’entrée de la tente de la clinique mobile, district de Kama.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Une fille afghane dans l’un des camps à proximité des tentes de la clinique mobile.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un enfant, patient de l’hôpital de Batikot, venu se faire changer le pansement de sa plaie au visage.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un patient, blessé par un accident de la circulation, en visite pour le changement de ses pansements dans le service d’urgence de Khas Kunar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Un enfant avec sa mère dans le service de soins maternels et infantiles de l’hôpital de Khas Kunar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Une enfant avec son grand frère dans le service des Urgences de l’hôpital de Khas Kunar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Kunar – Asadabad Hospital – Vue extérieure du service des Urgences de l’hôpital d’Asadabad, une des grandes villes de l’Est de l’Afghanistan.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Kunar – Asadabad Hospital – Un enfant, blessé au bras en chutant d’un arbre. Service des Urgences de l’hôpital d’Asadabad.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Hôpital de Batikot – Des patients attendent leur tour dans la file d’attente de la pharmacie dans le service des Urgences de l’hôpital de Batikot.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Hôpital de Batikot – Vue rapprochée des médicaments prescrits à un patient dans le service des Urgences de l’hôpital de Batikot.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Hôpital de Marwana – Un enfant s’est blessé à la tête en jouant. Il est pris en charge dans la section de premiers soins de l’hôpital Marwara, dans le Nangarhar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Clinique Chardi – Des patients dans la cour de la clinique Chardi, province du Nangarhar

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Hôpital Fatima Tul Zahra – Un enfant et sa mère attendant leur tour pour consulter le médecin de l’hôpital Fatima Tul Zahra, Jalalabad.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Ghani khel – Ambulance – Un infirmier du service des Urgences de la Clinique Ghani Khel examine un patient, encore dans l’ambulance.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Kama – Une petite fille afghane pose après sa consultation dans la clinique de santé mobile, Nangarhar.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Behsood – Un médecin vaccine une enfant, dans la tente de la clinique de santé mobile.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Kama – Une infirmière prend la pression artérielle d’une patiente, dans la tente de la clinique de santé mobile.

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale

Crédit : Roya Heydari / Première Urgence Internationale